Formation Méditation

                                                    

                                                                             "Si la méditation était apprise à tous les enfants, nous ferions disparaître                                                                      la violence dans le monde en une génération" Dalaî-lama

La méditation est reconnue comme une pratique bénéfique pour la concentration, l'attention, l'estime de soi et la confiance en soi des enfants comme des adultes.

La méditation d'hier et d'aujourd'hui.

Les prémices de la méditation remontent à plus de 5000 ans avant JC.

De nos jours, les professionnels de la santé et de l’éducation ainsi que les entreprises proposent de la méditation pour aider les personnes à s’ouvrir, à se relier à leur expérience, à reprendre contact avec la nature.

Les définitions

La méditation, la relaxation, la visualisation et l'hypnose.

Les effets 

Les neurosciences (imagerie cérébrale) ont montré que la méditation avait des effets bénéfiques sur le cortex préfrontal, le centre de l’attention, le centre de la concentration, le centre de la mémorisation, le centre de la planification et la gestion des émotions.

   - L'attention et la concentration.

Souvent leur cerveau est en surrégime, ce qui diminue la concentration et l’apprentissage ainsi que la masse cérébrale et l’immunité. Il augmente aussi l’émotivité, l’agitation et l’appétit.

En 15 ans, l’attention des enfants est passée de 15 secondes à 8 secondes.   

                                         

   - L'estime de soi et la confiance en soi.

 L’estime de soi se construit autour de 4 axes : 

  • Ce que je pense de moi.

  • L’acceptation de mes fragilités.

  • La reconnaissance de mes capacités.

  • Ce que me renvoie le regard des autres.

  La confiance en soi découlera de l’estime de soi.

Les règles de base pour réussir une méditation.

La posture, la bienveillance, la dignité, la gentillesse, la souplesse,...

La méditation doit rester un plaisir pas une corvée.

        

Les différentes méditations en fonction de l'âge et des  besoins:

            - Méditation et relaxation du corps.

Cette relaxation permet à l’enfant de reconnaître les différentes sensations dans son corps comme la fatigue, la douleur...la joie, le calme.

            - Méditation  respiratoire.

La respiration est la première étape vers l’attention à soi, à la méditation.

Elle est un point de repère pour rester présent à soi.

            - Méditation d'ancrage.

La méditation d’ancrage permet de « s’enraciner », être relié à la terre.

Elle  permet à notre tête de quitter nos pensées  pour prendre conscience de notre  corps.

Il nous permet de nous reconnecter au moment présent.

            - Méditation et les émotions.

Elle va permettre à l’enfant de reconnaître et d’accepter ses émotions « négatives » et d'en diminuer leur force.

La méditation permet d’accueillir les émotions, de les ressentir et de les gérer.

    - Méditation en pleine conscience.

La méditation de pleine conscience permet au cerveau de stopper le « pilote automatique » et de prendre conscience de chaque geste par nos 5 sens.

Page Facebook :

  • Facebook Social Icon

pascalerobert.be

© 2015 - Pascale ROBERT Nutrithérapeute

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now